Le projet d’école de la filière de transition courte doit développer les relations d’échanges entre les différentes disciplines organisées dans l’établissement.

Ce développement permettra d’initier de nouveaux projets d’ateliers.

Il s’agira donc de donner aux élèves cette envie d’ouverture d’esprit permettant un travail de fond sur base de réflexions sur l’art contemporain.

Les professeurs de la filière s’efforceront dont de stimuler un « épanouissement plastique » axé sur les recherches techniques et la créativité. Les formations éclaireront les recherches pratiques par l’analyse des observations plastiques afin d’éveiller la conception d’une identité.

La filière de transition courte élargira donc son contenu technique et s’efforcera de répondre aux nouvelles exigences individuelles favorisant de la sorte, la découverte, la pertinence et le décloisonnement inter-disciplinaire.

Il est évident que les professeurs s’efforceront de répondre aux impulsions des élèves et tiendront compte du bien-fondé des démarches artistiques afin d’en stimuler l’opportunité et le sens esthétique.

Notre enseignement pluridisciplinaire doit favoriser l’ouverture d’esprit et l’inconnue de l’enseignement transdisciplinaire (encore indéfini) mais tout aussi fragile que la transmission traditionnelle.

Nous savons par ailleurs que notre enseignement ne peut être que complémentaire à la volonté d’une démarche artistique.

Il nous faudra donc œuvrer dans la concrétisation de ces démarches en donnant toutes opportunités et chances aux élèves demandeurs et créatifs

SIGNALISATION2522